jtemplate.ru - free extensions for joomla
news

L'artiste

Sandrine Koller

Très tôt dans ma vie le cheval a été présent mais sans être une évidence. Pourtant, une fascination débordante, une attirance inexplicable et un envoûtement certain m’ont poussées à multiplier et à forcer les rencontres avec l’animal.

 

A l’âge de dix ans, une chute me contraint à mettre pied à terre durant plusieurs années et à prendre du recul face à l’animal, mais surtout de le percevoir différemment.

 

Pourquoi les chevaux hantent-ils mon imaginaire ? Pourquoi se sont-ils imposés dans ma vie ? Parce qu’ils transportent mes émotions, sans bruit, sans paroles, simplement dans un regard, un mouvement.

 

Depuis les premières représentations sur les parois des grottes, le cheval a toujours été présent dans la culture humaine. Que ce soit par le biais de mythes et de légendes.

Cet animal a toujours suscité admiration et jalousie. Dans ce corps parfait et gracieux se mêlent la force et la sensibilité. Le cheval incarne la liberté. Chaque jour, les chevaux sont dans ma tête, me cognent pour essayer de sortir de cet espace bien trop restreint pour eux. Le seul moyen de les libérer est de les laisser s’exprimer sur la toile. Peintre autodidacte, j’observe, je sens, je regarde, je touche et lorsque je le peins ou le sculpte, le cheval devient un partenaire de danse. Nous sommes inséparables.

 


On ne peut prétendre maîtriser un cheval tant qu’on ne se maîtrise pas soi-même. (Pat Parelli)

Il nous montre la sagesse, le calme et bien des choses que l’on aurait tendance à oublier ! Le format de mes toiles est relativement important, peut-être pour ne pas oublier que le cheval affectionne les grands espaces et se laisse difficilement enfermer. J’aime voir mes chevaux expressifs et le contraste entre la force et la sensibilité. Je peins jusqu'à la satisfaction d’avoir apprivoisé ces chevaux sauvages qui sont en moi. Mais ça ne dure que quelques instants…jusqu’à la prochaine toile… 

Le cheval serait-il donc le miroir de moi-même ? Je crois qu’il s’agit d’un échange de respect et d’harmonie.

J’ai encore tellement à découvrir de lui.

Sandrine Koller

 


Quelques proverbes qui me tiennent à cœur…

 

- Tout le bonheur du monde est sur le dos du cheval (proverbe arabe)
- L’air du Paradis est celui qui souffle entre les oreilles d’un cheval (proverbe arabe)
- Le cheval est un cadeau de Dieu à l’homme (proverbe arabe)
- Le cheval est pour l’homme comme des ailes pour l’oiseau (proverbe turkmène)

Ma Bio


Copyright © All Right Reserved - Sandrine Koller - 2017 - Created & Designed by Florian Matte